Métaux soudables

Le soudage métallique consiste en l’assemblage de métaux présentant des compositions identiques et/ou différentes. Il existe différentes méthodes de soudage, par exemple au laser, au chalumeau ou par ultrasons. Dans la méthode du soudage par ultrasons, les métaux sont assemblés sous l’action d’ondes ultrasons. Cette méthode est rapide et avant tout économe en énergie.

Technologie de soudage par ultrasons pour métaux non ferreux

Le soudage par ultrasons est utilisé avant tout sur des métaux non ferreux comme l’aluminium, l’argent, le cuivre et le nickel. On appelle « métaux non ferreux » tous les métaux purs, hormis le fer, et tous les alliages (mélanges de différents métaux) avec une teneur en fer inférieure à 50 %. Les métaux ferreux purs ne conviennent pas à la méthode du soudage par ultrasons.

metaux-non-ferreux-aluminium-cuivre-metaux-soudables

Soudage par ultrasons de l’aluminium et du cuivre

Le soudage de l’aluminium et du cuivre ne cesse de prendre de l’ampleur, notamment en raison de l’évolution constante du marché des batteries lithium-ion. Ce type de batterie est de plus en plus utilisé en guise de source d’accumulateur d’énergie, avant tout dans le secteur automobile électrique. Le soudage de l’aluminium et du cuivre intervient principalement dans les industries de l’électronique et de l’automobile afin de réaliser les raccords de câbles et de bornes. Ces opérations exigent avant tout une méthode de soudage ultra-précise et fiable. Et sur ce point, le soudage par ultrasons est imbattable. Par ailleurs, cette méthode présente d’autres avantages tels que des temps de soudage courts, un rendement énergétique élevé et une longue durée de vie des produits finis.

Téléchargements

FUNDAMENTALS OF METALS
AUTOMOBILE, BATTERIE pdf 2 MB pdf 1 MB pdf 2 MB
Application Engineering

Solution par secteur

Des questions ?
Nous sommes là pour vous
Consulting
André Deponte and Team
Consulting
André Deponte and Team